top of page

Si vous avez scannez ce Ciné-clap par hasard, sachez qu'une histoire ne commence jamais au milieu. Pour entrer dans l'aventure de ce movie game original, rendez-vous à l'office du tourisme.

Vous êtes rue des Charettes, Karr en breton. Vous voyez, vous savez déjà parler un peu la langue d'ici. Avec un petit kénavo, un ciré jaune, et une tranche de Kouign amann à la main...

Si vous levez la tête vous pouvez voir passer une montgolfière rouge et blanche. C’est celle du film "Le voyage en ballon" de Albert Lamorisse.

Capture d’écran 2024-02-07 à 14.57.31.png

Réalisé en 1960, il raconte l’histoire d’un aérostat qui survole la France depuis Bethune, dans le ch’nord, jusqu’à la Camargue.

À son bord « le grand-père » (André Gille)  aéronaute-inventeur et son petit-fils Pascal  (Pascal Lamorisse) — qui s’est hissé clandestinement.

Tous deux voyagent dans la nacelle tandis que « le mécanicien » (Maurice Baquet) suit leur trajectoire par la route avec mission de préparer chacun de leurs atterrissages. Leur périple les conduit en Bretagne.

le voyage en ballon.png

En passant par un autre Finistère, ils débarquent au beau milieu d’une noce. 

Capture d’écran 2024-06-16 à 15.03.54.png

Alors qu’ils partagent le pique nique des convives, l'une des invitées, visite la nacelle. Malheureusement le câble se détache, et le ballon s’envole, au grand dame du mécano chargé de la surveiller.

Capture d’écran 2024-06-16 à 15.07.02.png

Tous le monde court après le ballon. Cette course les entraine à Locronan. Si vous regardez devant vous toute la noce passe en courant, alors que le ballon survole le village. 

rue des charettes 2.png

Cette production ambitieuse, à vocation pédagogique, fut lancée en 1956, son tournage (en hélicoptère) nécessita plusieurs mois.

On parle, on parle, mais vous avez peut-être envie de passer à la question ? Et puisque l'on parle science et de ballon, laquelle de ces affirmation est fausse ?

parechemin ballon.png

Vous avez la réponse ?

Allez, on se fait un dernier survol du village et on passe au Ciné-clap suivant.

Capture d’écran 2024-04-19 à 12.07.28.png

Pour cela, empruntez la rue Chauve (mais en breton), vers La Chapelle Bonne Nouvelle, jusqu'au numéro... ?

C'est le nombre parfait. Dans le domaine de l'amour il se traduit par une approche passionnée et enthousiaste de la relation. Il représente également l'équilibre, l'expression de soi et l'esprit libre-penseur. Il évoque les trois dimensions du temps : passé, présent, futur. Quand vous avez trouvé le bon numéro, changez de trottoir, et laissez vous guider par un bouquet de roses qui pleure sur un angle de la maison aux colets rouges, mais attention aux épines... Allez, à tout de suite !

Si vous ne trouvez pas, vous allez me décevoir. 

bottom of page